Goose Island veut conquérir la France

le mercredi 30 août 2017

Depuis avril 2017, nous voyons fleurir les bouteilles de Goose Island sur les rayons des enseignes de grande distribution et les logos de la brasserie américaine sur les tireuses des bars.

Goose Island est une brasserie de Chicago : son nom fait référence à l’île artificielle éponyme située dans la ville et qui est peuplée, comme vous l’aurez deviné, d’oies. La brasserie, créée en 1995 (le brewpub originel date de 1988), est devenue un acteur majeur de la scène craft US grâce à la qualité de sa production mais surtout grâce à sa stout star, la “Bourbon County” qui reste une bière très recherchée et appréciée de tout amateur de bière qui se respecte. En 2011, la brasserie a été rachetée par le mastodonte Anheuser-Busch InBev, rachat qui lui a permis de se développer et de s’exporter dans de bonnes conditions avec l’appui logistique et la force commerciale d’AB InBev.

Goose Island

En 2017, après avoir envahi le marché anglais, c’est donc sur le marché français que Goose Island débarque et compte bien aussi gagner des parts de marché sur un secteur en pleine évolution. Le point d’orgue de ce débarquement s’est effectué lors du Mondial de la Bière, organisé les 30 juin, 1er et 2 juillet. Avec une présence très remarquée et un impressionnant stand à l’effigie de la marque et de Brett Porter, le maître brasseur, ce dernier a animé plusieurs ateliers de présentation et de dégustation de la gamme complète de la brasserie. Toute cette opération de charme a été orchestrée par une des dernières acquisitions d’AB InBev, le responsable de la branche craft beer, Hakim Tihianine qui a plus de dix ans d’expérience dans le domaine brassicole français.

Goose Island

Goose Island a pu présenter sa gamme “classics” composée d’une IPA, de la Honkers Ale et de la 312 (urban wheat ale) mais aussi sa gamme “vintages” intégrant une belle sélection de bières vieillies en fût et jouant avec des levures sauvages et enfin sa fameuse Bourbon County édition 2015. Si la gamme “classics” porte bien son nom, les plus difficiles d’entre nous ont été conquis par certaines “vintages” dont la Juliet vieillie en fût de Carbernet Sauvignon avec des mûres et levures Brett et la Gillian vieillie, elle aussi, en fût de vin avec des fraises, du miel et du poivre blanc. Pour la petite anecdote, cette bière fut ainsi nommée en l’honneur du prénom de l’actrice Gillian Anderson (a.k.a. Agent Scully dans X-Files) car elle fut l’une des premières employées dans le brewpub d’origine de Goose Island.

Goose Island

Si vous pouvez retrouver les 3 bières “classics” chez Carrefour, certains bars et cafés dans Paris proposent aussi de la Goose Island sous format bouteilles et la IPA en pression est disponible dans des endroits bien sélectionnés tels que Le Perchoir MK2, le Café A, le Pavillon Puebla, le Café Central ou même Bec Salé. On nous dit aussi dans l’oreillette que certaines bouteilles vintages se baladent sur le site Saveur Bière.

// Karim Dubois



à lire également

deck-donohue-la-terrasse-paris

Summer Spot : Deck…

le mardi 25 juillet 2017
brooklyn-brewery-bel-air

Brooklyn Brewery ‘Bel Air’

le samedi 15 avril 2017
retour-sur-planete-biere-2017

Retour sur Planète Bière…

le mardi 11 avril 2017
planete-biere-2017

[Agenda] Le salon Planète…

le mercredi 22 février 2017
session-brassage-frog-beer-video-tasting-nitch

Session de brassage chez…

le mardi 13 décembre 2016

About Author